top of page

LE FACTEUR CHANCE

Nombre d'entre vous voient le processus de recrutement comme un jeu de hasard où la chance tient une grande place et vous n'avez pas entièrement tort.


Découvrez l'influence du facteur chance dans le processus de recrutement. Explorez les mécanismes complexes qui entrent en jeu lors de la sélection des candidats, et apprenez comment maximiser vos opportunités. Notre blog spécialisé vous offre un regard approfondi sur le rôle du hasard dans le recrutement, avec des conseils pratiques pour saisir les occasions et réussir votre parcours professionnel. Ne laissez pas la chance dicter votre destin, devenez acteur de votre succès avec nos insights et astuces.


Sur une table, un jeu de Scrabble est dispersé, avec des lettres éparpillées. Parmi celles-ci, un mot est formé avec soin : "hope" (espoir). Cette image évoque la puissance des mots et l'espoir qu'ils peuvent susciter. Chaque lettre choisie avec précaution représente une opportunité de communication, de connexion et de changement positif. Elle rappelle que même dans les situations les plus complexes, un simple mot peut apporter lumière et motivation pour aller de l'avant.

La chance joue un rôle prépondérant dans le fait de trouver un emploi mais ce que beaucoup d'entre vous ignorent, c'est que la chance est un élément parfaitement maîtrisable que vous pouvez faire vôtre afin d'obtenir la situation professionnelle que vous ambitionnez.


L'écrasante majorité des candidats que nous rencontrons en entretien expérimente la chance, certes, mais de manière négative. La chance est un élément qui joue obligatoirement contre eux. Pour certains, le processus de recrutement se stoppera subitement après le premier entretien, pour d'autres, postuler s'apparente à toujours terminer bon second, pour d'autres encore, le poste sera gelé et remisé aux calendes grecques alors qu'ils étaient sur le point de recevoir une proposition d'embauche.


Inutile de se leurrer. Derrière la chance ou la malchance, une part de responsabilité peut être imputée au candidat. Ne prenez pas pour argent comptant les justifications floues et peu convaincantes du recruteur qui vous informera que la décision s'est jouée sur le fil ou qu'ils ont préféré un concurrent plus expérimenté. Dans la plupart des cas, votre candidature n'a pas suffisamment convaincu. Le recruteur a simplement peur de vous vexer ou de vous blesser et préfèrera présenter une "vérité alternative".


L'un des moyens de pallier cette situation est tout simplement de réaliser votre autocritique, de plus en plus aisée à mesure que vous vous connaissez davantage et de profiter de chaque candidature, de chaque entretien pour vous améliorer. Nous développerons toutes ces problématiques dans nos prochains articles et reviendrons en détail sur la meilleure façon de rédiger un CV optimal, de se présenter au mieux lors d'un entretien, en un mot, de vous présenter sous votre jour le plus éclatant. Pour autant, retenez bien ceci. La chance ne vous sourira que lorsque vous donnerez le meilleur de vous-même, que vous vous verrez tel que vous êtes et que vous travaillerez sur tous les petits travers qui, cumulés les uns avec les autres, vous ferment les portes de l'entreprise que vous rêvez d'intégrer. Sans cette objectivité et ce travail indispensable sur vous-même, la chance prendra un malin plaisir à se jouer de vous.


Plus l'on joue, plus l'on a de chances de gagner


Ceux d'entre vous qui aiment jouer ou parier le savent bien. Plus l'on joue, plus on a de chances d'obtenir son gain. Il en va de même pour le processus de recrutement dans lequel vous vous engagez, à une différence près cependant, notable. Plus vous pariez, plus vos gains peuvent être élevés, tout comme vos pertes. Accumuler les paris rend certes vos chances de gain plus élevées mais creuse également votre cagnotte. Si la perspective de remporter la mise se rapproche, encore faut-il que les gains escomptés soient supérieurs à la somme de toutes vos mises infructueuses.


Dans le cadre de votre recrutement, c'est tout l'inverse. Chaque mise, c'est à dire en l'espèce chaque candidature envoyée et chaque entretien passé vous renforcent et vous enrichissent de toute l'expérience que vous en avez retirée. À l'instar d'un joueur occasionnel qui ne remplit une grille de loto qu'une fois de temps à autre, beaucoup de candidats postulent également de temps à autres et s'arrêtent dès lors qu'un entretien leur est proposé. Si d'aventure celui-ci n'aboutit pas, le candidat se retrouve ainsi à la case départ.


Car le parcours du chercheur d'emploi est semé d'aléas constants qui ne dépendent non seulement pas de lui mais qu'il ne peut ni prévoir ni maîtriser. Se tenir toujours en éveil et multiplier (à bon escient) les pistes est le seul moyen de compenser d'inévitables coups du sort qui ne manqueront pas d'émailler votre recherche. De la même façon que miser sur plusieurs numéros à la roulette maximise vos chances de l'emporter, ne pas compter sur un seul entretien et poursuivre ses recherches même lorsqu'un processus est enclenché décuplera vos chances de remporter le gros lot. Au-delà de l'aspect purement statistique, cette pratique continue possède une vertu psychologique indéniable. Si vos pistes sont multiples, vos chances d'obtenir l'un des postes convoités le sont également. Non seulement vous êtes libéré d'une pression certaine, mais d'autre part, vous la transmettez à votre interlocuteur qui redoutera désormais que vous refusiez son offre. "Un candidat qui avance sur autant de pistes est nécessairement un excellent candidat !" pense-t-il alors, et à raison. En procédant ainsi, vous passez au-delà de la raison en induisant un biais de désirabilité. En plus de vous offrir davantage de choix, cette tactique vous permet également de renforcer vote impact à chaque candidature... Que du positif !


Enfin, il existe un phénomène que nous ne nous expliquons pas mais que nous avons constaté à de très nombreuses reprises, celui de la convergence. Multiplier les candidatures ne portera pas ses fruits immédiatement, il se peut même que vous ressentiez un certain désarroi mêlé de frustration face au silence assourdissant qui pourrait suivre l'envoi de vos emails. Pourtant, ne perdez pas espoir. Sans que nous pouvons l'expliquer, les processus qui semblaient jusqu'alors à l'arrêt pourraient bien s'accélérer simultanément et déboucher sur plusieurs propositions inespérées. Nous ne comptons plus les fois où des candidats en recherche depuis un certain temps et sans aucune perspective de trouver prochainement se sont vus proposer trois postes dans le même laps de temps et étaient bien embêtés de choisir lequel aurait leur préférence. Quoiqu'il n'arrive pas, gardez espoir et persévérez. Ne postulez pas à tort et à travers mais soyez curieux, multiplier les contacts et servez-vous de tous les moyens à votre disposition pour rechercher et finalement trouver ce poste qui n'attend que vous.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page